Le refinancement hypothécaire est-il une solution au surendettement ?

Au Canada, le surendettement est une réalité à laquelle font face de nombreux ménages. Le nombre de foyers canadiens en situation d’endettement excessif ne cesse d’augmenter, il convient donc de trouver des solutions. En ce sens, le refinancement hypothécaire pourrait être une option. Toutefois, il faut l’envisager avec réserve ou explorer d’autres pistes. Quel est l’état des lieux du surendettement au Canada ? Quelles sont les solutions pour y remédier ?

L’état actuel du surendettement au Canada

S’il a bien un mot qui caractérise la situation financière des ménages canadiens, c’est le surendettement. En effet, de nombreux foyers canadiens vivent largement au-dessus de leurs ressources. Selon Statistiques Canada, en 2016, le taux de surendettement du pays était de 167,3 % des revenus disponibles ; un record. En 2017, le surendettement au Canada, état estimé à plus de 2 000 milliards de dollars, dont pratiquement les trois quarts sont des prêts hypothécaires.

A lire aussi : Les différents types de crédits disponibles

Plusieurs raisons expliquent cette situation. En effet, la société canadienne est très consommatrice. C’est dire qu’il s’agit d’une société qui a pour habitude de consommer en excès, quitte même à gaspiller. Aussi, le surendettement au Canada est le fruit d’un conditionnement social motivé par la comparaison sociale et la peur de l’exclusion sociale. Il faut également noter qu’au Canada, les crédits sont très accessibles, un facteur qui naturellement favorise le surendettement.

Le refinancement hypothécaire pour réduire vos paiements mensuels

Si comme de nombreux Canadiens, vous êtes surendetté, vous faites certainement face à des paiements mensuels importants. Il va sans dire que cette situation peut être très stressante. Pour y remédier, comme vous pouvez le voir sur le site xperto.ca, le refinancement hypothécaire est une solution. Il s’agit d’un mécanisme financier qui vous permet, si vous êtes propriétaire d’une maison, de demander un crédit pour solder votre hypothèque et donc de la remplacer par un autre prêt avec un taux plus bas.

A lire en complément : Comment comparer les différentes offres de crédits ?

Avec cette liquidité de 80 % au moins de la valeur nette de votre propriété, vous pourrez faire des économies et allonger la durée de remboursement de votre prêt. En pratique, un crédit s’étalant sur le long terme suppose des paiements mensuels moins importants en nombre et en montant. Vous adaptez votre budget à votre situation financière et vivez sans pression financière particulière. Grâce aux économies que vous pourrez faire, vous disposerez de ressources pour d’autres projets.

Le refinancement hypothécaire, une des solutions au surendettement

Les risques associés au refinancement : comment les éviter

Indépendamment de ses avantages, le refinancement hypothécaire reste un prêt. Vous devez le rembourser. Aussi, avant de vous engager, il convient de vous faire une idée des risques associés à cet outil financier. En effet, un prêt à durée de remboursement long implique généralement le paiement d’intérêts élevés. C’est sans compter le fait que des pénalités de remboursement peuvent être adossées à la dette préalable à rembourser.

Par ailleurs, il est également possible que le solde dû de votre prêt hypothécaire soit plus élevé. De plus, il n’est pas à exclure que des coûts supplémentaires vous soient facturés : frais de remboursement anticipé, frais juridiques, frais de notaire, etc. Dans une telle configuration, le refinancement peut vous revenir assez cher, puisque vous aurez payé plus de frais que vous aurez fait d’économies. Vu ainsi, il serait peut-être judicieux de chercher des alternatives au refinancement.

Les solutions alternatives ou complémentaires au refinancement hypothécaire

Eu égard aux limites et contraintes inhérentes au refinancement d’hypothèque, il est plus prudent de chercher des alternatives ou des compléments à ce mécanisme. À cet effet, il est possible d’avorter l’idée du refinancement de dette hypothécaire et de renouveler simplement votre prêt hypothécaire. Vous pouvez aussi contracter une deuxième hypothèque en sus de l’hypothèque principale.

De même, vous pouvez demander une marge de crédit sur valeur domiciliaire (HELOC). Il s’agit d’un dispositif financier qui vous donne accès à un montant limite de crédit, à un taux de 3 % au plus. Au moment des négociations de votre prêt hypothécaire, il peut être judicieux d’y insérer une clause évolutive. Cette dernière vous donne la possibilité, si vous en avez besoin, de réemprunter le capital de votre prêt que vous avez déjà remboursé jusque-là. Par ailleurs, il existe d’autres possibilités : le rachat de crédit, les garanties sur patrimoine mobilier.

Les avantages du refinancement hypothécaire pour les propriétaires qui ne sont pas surendettés

Dans l’hypothèse où vous n’êtes pas surendetté, vous pouvez toujours refinancer votre prêt hypothécaire. Cette option est possible si vous avez un projet pour lequel vous ne souhaitez pas mobiliser vos propres ressources.

La réalisation de travaux de rénovation de votre propriété est un exemple de situation pour laquelle le refinancement peut vous aider. Ce mécanisme s’avère aussi une piste fiable si vous cibliez un investissement nécessitant une mise de départ relativement conséquente.