Comment choisir le bon contrat d’assurance vie

Vous souhaitez souscrire à un contrat d’assurance-vie pourtant vous ne savez pas comment choisir le bon contrat ? Ne vous inquiétez pas car cet article pourra vous aider. Découvrez ici les éléments à prendre en compte pour choisir le bon contrat d’assurance-vie !

Quels sont les avantages de l’assurance vie ?

Souscrire à un contrat d’assurance-vie est très avantageux :

A lire également : Quels critères pour choisir son assurance habitation ?

Un produit d’épargne flexible

Pour un assuré, le contrat d’assurance vie est un produit d’épargne à moyen ou long terme. La date de fin de ce contrat et le capital créé peuvent être déterminés par l’assuré. C’est également un produit financier flexible qui offre une plus grande liberté dans le choix des bénéficiaires.

Une fiscalité avantageuse pour la succession

L’assurance-vie est aussi un meilleur outil pour transmettre son patrimoine. Elle permet de bénéficier une fiscalité allégée et de transmettre un capital sécurisé aux parties prenantes du contrat.

A découvrir également : Vente de voiture : comment résilier son assurance auto Direct Assurance

Les éléments à prendre en compte pour choisir un bon contrat d’assurance vie

Pour choisir la meilleure assurance vie, il existe certains éléments que vous devez prendre en compte :

Contrat individuel ou collectif : quelle assurance vie choisir ?

Le contrat d’assurance-vie s’effectue directement entre le souscripteur et l’assureur dans le cadre d’un contrat individuel. Toutes les modifications de fonctionnement du contrat comme les frais par exemple, devront être approuvées par les deux parties lorsque les conditions contractuelles sont fixées.

Dans le cadre d’un contrat collectif, l’association d’épargnants est l’intermédiaire entre l’assureur et l’adhérent du contrat. Cette association assure la négociation des conditions de fonctionnement du contrat d’assurance-vie. Des frais d’adhésion souvent modiques à l’association sont généralement impliqués dans ce type de contrat.

L’accessibilité au contrat : le versement initial et les versements libres 

Comme l’assurance-vie est avant tout un placement financier, vérifier les conditions de versement sur le contrat est très important. Tant au niveau du versement initial que des versements complémentaires, celles-ci doivent correspondre à la capacité d’investissement du souscripteur.

En ce qui concerne les versements complémentaires, ils peuvent être effectués de manière programmée ou ponctuelle.

Le montant et la périodicité devront donc être choisis par le souscripteur.

Assurance-vie : quels sont les frais applicables ?

Les différents frais prélevés sur le contrat d’assurance-vie (frais de versement, frais d’entrée sur les supports, d’arbitrage ou de gestion) impactent la rentabilité globale du contrat. Un grand nombre de contrats en ligne offre gratuitement :

  • Les frais de versements et d’entrée(hormis sur des supports spécifiques de type rachat de parts dans une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier),
  • Les frais de gestions annuels sur les supports bas.

Depuis le 1er juin 2022, il faut noter que les producteurs et les distributeurs de contrats d’assurance vie doivent effectuer une publication d’un tableau standard accessible à tous sur leur site internet. Celui-ci regroupe les frais prélevés pour chaque contrat. Les épargnants actuels et futurs peuvent ainsi faire une comparaison des frais prélevés grâce à ce tableau unique.

Dix informations devront apparaître clairement dans ce tableau pour chaque contrat d’assurance vie. Parmi ces informations, on peut citer :

  • Le nom de la société de gestion,
  • La performance brute et nette de l’actif pour l’année N-1,
  • Les frais de gestions de l’actif,
  • Les frais totaux,
  • Les frais de gestion du contrat,
  • La performance finale du produit,
  • Le taux de rétrocessions de commissions, etc.

En outre, pour chaque unité ou chaque actif, le total des frais supportés doit s’afficher en matière d’information précontractuelle depuis le 1er juillet 2022.

Le nombre de supports éligibles au contrat

Un contrat multisupport ne signifie pas multi-gestionnaire. Pour accéder à des fonds de différentes sociétés de gestion, assurez-vous que le contrat propose une offre financière.

Cependant, il faut faire attention. Le nombre de supports éligibles est important mais cela ne veut pas dire que c’est un critère de choix d’une assurance-vie. Cependant, si vous êtes un spécialiste, cela n’est pas un problème.

Le rendement du / des fonds euros

Sur une année donnée, les taux de rendement des fonds en euros sont annoncés au début du mois de janvier de l’année suivante. Pour les assureurs, ce moment est un événement important. En effet, lors de cette période, ils témoignent de la plus ou la moins bonne gestion des actifs confiés dans une optique sécuritaire. Les taux d’intérêt sont désormais proches de zéro.

Garantir le capital investi est l’objectif premier d’un fonds en euros. Quelques compagnies d’assurance assurent le capital investi hors frais de gestion face aux faibles rentabilités des actifs sans risques ou peu risqués. Le souscripteur peut donc voir la valeur de son contrat diminuer et passer en-dessous du montant investi dans une hypothèse de rentabilité zéro.