Location touristique : comment ça marche ?

La location touristique est une activité qui est en plein essor. Les espaces locatifs meublés sont de plus en plus demandés. Néanmoins, il existe toute une réglementation qui encadre ce type de location courte durée. 

Location touristique : qu’est-ce que c’est ?

La location touristique repose sur le fait de mettre un bien immobilier en location pour une courte durée. Allant d’une nuit à quelques semaines, les clients sont généralement des personnes qui sont de passage dans la ville ou le village abritant ledit bien immobilier. La location touristique présente assez d’avantages, d’où son succès actuel. Le prix de la location touristique est en moyenne plus élevé que le prix de la location classique. De plus, la fiscalité de ce type de location est plus intéressante et les déboires du loyer impayé sont inexistants. Autant d’avantages qui favorisent l’ascension de cette activité. Pour plus de détails, veuillez aller sur le site suivant.

Lire également : Quels sont les avantages de la rénovation clé en main ?

Comment faire louer son bien locatif ?

Si votre bien locatif est dans votre demeure principale, vous n’avez nul besoin d’autorisation. Mais, vous ne pouvez pas faire louer votre bien au même client pendant une période supérieure à 3 mois. En outre, vous ne pouvez pas excéder 120 jours de location par an. Pour s’assurer que vous n’excédez pas cette limite, une déclaration à la mairie est requise. Votre location touristique doit donc avoir un numéro d’enregistrement qui figure dans les annonces. Pourtant si le bien est une résidence secondaire, il vous faut une autorisation délivrée par la mairie. Cette autorisation vous exempte de la limite des 120 jours.

Les avantages et inconvénients de la location touristique

La location touristique présente de nombreux avantages, mais aussi certains inconvénients à prendre en compte.

A lire en complément : Investir en LMNP : est-ce une bonne idée ?

Du côté des avantages, la location touristique permet aux propriétaires de tirer profit de leur bien immobilier tout en offrant un service d’hébergement aux voyageurs. Cela peut être particulièrement intéressant dans les zones touristiques très fréquentées où la demande de logements temporaires est élevée. En louant leur bien sur des plateformes spécialisées telles que Airbnb ou Booking.com, les propriétaires peuvent générer un revenu supplémentaire non négligeable.

La location touristique offre une plus grande flexibilité par rapport à une location traditionnelle à long terme. Les propriétaires ont la possibilité de choisir les périodes pendant lesquelles ils souhaitent louer leur bien et peuvent ainsi en profiter eux-mêmes quand ils le désirent. Cette liberté est appréciée par bon nombre de propriétaires qui cherchent à rentabiliser au mieux leur investissement immobilier sans contrainte excessive.

Cependant, l’un des principaux problèmes réside dans l’instabilité du flux locatif. Contrairement à une location traditionnelle avec un bail fixe et stable sur plusieurs années, la location touristique implique une rotation rapide des occupants. Cela peut entraîner davantage d’usure et nécessiter plus de travail de maintenance pour les propriétaires. De plus, il peut être difficile de garantir un taux d’occupation constant tout au long de l’année, ce qui peut rendre le revenu variable et incertain.

Les règles et obligations à respecter en tant que loueur touristique

Lorsqu’on décide de se lancer dans la location touristique, pensez à bien vérifier si votre bien immobilier peut également être loué à des fins touristiques. Dans certains endroits, tels que certains quartiers historiques ou certaines zones protégées, la location touristique peut être soumise à des restrictions voire interdite.

Pensez à bien vous enregistrer auprès des autorités compétentes. Dans plusieurs pays, notamment en Europe, pensez à bien vous informer et à vous conformer à ces exigences afin d’exercer cette activité également et en toute tranquillité.