Investissez dans une niche spécifique

L’investissement est une solution très plébiscitée par de nombreuses personnes pour accroître leur patrimoine et générer des revenus. Investir s’avère toutefois un projet ambitieux et répond à maintes exigences. Avant de se lancer, il faut pouvoir identifier une niche précise, qui a un fort potentiel et qui se caractérise par un horizon d’investissement conséquent. Nous vous donnons alors quelques exemples de niches qui présentent des certitudes en termes de rentabilité.

L’investissement dans les pièces d’or

L’or d’investissement est un actif privilégié par de nombreux investisseurs, notamment depuis la crise sanitaire. Lorsque l’on parle d’investir dans l’or, la première idée qui vient à l’esprit est en général celle des lingots d’or. Pourtant, selon Abacor, les pièces d’or ont un fort potentiel et constituent l’une des formes les plus rentables pour spéculer sur le précieux métal jaune. Elles justifient amplement le qualificatif de valeur refuge associé à l’or depuis plusieurs années et sont une niche fiable pour investir.

A lire également : Quelles sont les deux formes de crowdfunding particulièrement adaptées au financement des Start-ups ?

Avant d’aller plus loin, expliquons la notion d’or d’investissement. Il s’agit des pièces dont la teneur en or pur est supérieure ou égale à 900 millièmes, frappées après 1800 et ayant cours légal dans leur pays d’origine. Leur prix de vente est fixé au maximum à 80 % de la valeur de l’or que contiennent ces pièces. Ces 80 % sont considérés comme la prime. Il s’agit d’un effet de levier et un déterminant essentiel de la valeur d’une pièce d’or par rapport à une autre forme d’or.

achat pièces d'or investissement

A lire en complément : Comment emprunter en Suisse ?

Pour investir dans la niche des pièces d’or, il faut connaître celles qui sont dédiées à l’investissement :

  • Le Napoléon : Napoléon III Tête Nue ou Tête Laurée, Marianne Coq « Dieu protège la France », Cérès, Génie IIIá?? République,
  • La Krugerrand sud-africaine,
  • La 50 Pesos mexicains en or,
  • La Liberty 20 dollars,
  • Les pièces d’or de l’union latine (pièces frappées par l’Italie, la Russie, Monaco, la Belgique, la Serbie entre 1865 et 1927),
  • Le souverain britannique.

Avant de vous lancer, demandez conseil à un professionnel qui pourra vous orienter vers l’investissement le plus rentable du moment.

Trouvez des actions dans un secteur qui vous intéresse

L’achat d’actions dans les secteurs porteurs qui vous intéressent est également une manière d’investir. Pour une telle niche, il faudra néanmoins vous montrer très prudent. Cela revient à pouvoir identifier les sociétés qui ont du potentiel et dont les actions vous rapporteront. Vous devez tout d’abord garder à l’esprit qu’une entreprise ou un produit populaire n’est pas forcément rentable. Avant d’acheter des parts d’une société dans un secteur, posez-vous ensuite des questions.

Par rapport à la concurrence, quelle est la position de l’entreprise que vous ciblez ? Il importe qu’elle ait un avantage concurrentiel durable. Quel est l’état de sa trésorerie ? La disponibilité de liquidités suffisantes est fondamentale. Ce sont autant d’interrogations dont les réponses vous renseignent déjà sur l’opportunité d’acheter ou non des actions. Le potentiel de croissance de l’entreprise est aussi une donnée importante à analyser. Pour exemple, voici une liste d’actions et de secteurs qui peuvent constituer une niche pérenne si vous avez un large horizon d’investissement :

  • les énergies renouvelables et métaux rares à travers les entreprises comme Total Énergies, McPhy Energy, Albioma ;
  • les fabricants de semi-conducteurs indispensables pour les voitures électriques, via des entreprises comme le français Soitec ou l’américain Onsemi ;
  • la cybersécurité en achetant des actions du Français Wallix ou de Palo Alto Networks ;

Vous pouvez par ailleurs vous orienter dans des domaines porteurs tels que le luxe via LVMH, Prada, Hermès, Moncler ou encore Gucci.

Investir dans les pièces d'or

L’immobilier : comment investir sans être trop large ?

La pierre est depuis de nombreuses années un placement très apprécié des investisseurs. Investir dans l’immobilier peut toutefois demander une mise de départ importante. Tous les investisseurs ne sont pas en capacité de mobiliser de telles ressources. Il n’en demeure pas moins que des opportunités existent, même si vous disposez d’un capital de départ modéré. L’immobilier a en effet l’avantage d’être une niche avec une multitude d’options, les unes moins contraignantes que les autres. En investissant dans l’immobilier locatif étudiant par exemple, vous pouvez espérer une bonne rentabilité (4 % environ), sans avoir à mobiliser des ressources faramineuses.

Taux d’occupation élevé, demande locative constante, avantages fiscaux, possibilité de revente intéressante…, le logement étudiant est assurément une bonne affaire pour les investisseurs. Il faut savoir qu’il existe différents types d’investissement en immobilier locatif pour étudiant. Vous pouvez notamment placer votre argent dans un studio meublé, situé en centre-ville ou près d’une université, pour un bail de 9 mois ou avec la formule du bail mobilité de 1 à 10 mois. L’achat d’un logement dans une résidence étudiante est aussi un bon choix, compte tenu de ses avantages fiscaux plutôt motivants. Investir en résidence étudiante en LMNP ou Censi-Bouvard est une autre possibilité qui s’offre à vous.

Peut-on investir dans l’écologie ?

Il peut être difficile d’imaginer que performances financières et développement durable puissent cohabiter en symbiose. Cela est pourtant bien possible, si vous décidez d’investir dans l’écologie. Un investissement écologique ou placement vert n’est rien d’autre qu’un financement qui, bien qu’orienté vers le bénéfice, tient compte du développement de l’économie durable. On parle d’ailleurs de plus en plus d’ISR (investissement socialement responsable). Le concept d’ISR prend en compte des critères environnementaux, sociaux et de plus en plus de critères de gouvernance. Les critères sociaux font référence à la sécurité et la sûreté du travail, aux droits humains et à l’égalité des opportunités.

Quant aux métriques environnementales, elles se rapportent, entre autres, aux émissions de gaz à effet de serre et à la gestion des déchets. La gouvernance met en exergue la lutte contre la corruption, la rémunération des dirigeants, etc. Pour investir vert, les possibilités sont très nombreuses aujourd’hui. Il est possible d’investir dans l’écologie via un contrat d’assurance-vie spécialisée ISR. Vous pouvez aussi vous positionner sur la niche des obligations vertes ou green bonds. Il s’agit d’emprunts obligataires non bancaires émanant d’entreprises ou d’entités publiques, émis sur les marchés financiers.

Ils se destinent au financement de projets visant à soutenir la transition écologique et ralentir le réchauffement climatique. Le financement participatif, l’investissement dans les entreprises à impact, les bons de caisse, les obligations convertibles sont d’autres exemples d’investissement vert. L’un des objectifs principaux de ces investissements est de protéger la planète, mais cela n’occulte aucunement la rentabilité qui doit être associée à ces placements. Le moins que l’on puisse dire est que les investissements écologiques sont très performants. C’est à juste titre qu’ils occupent une place de choix dans les plans de relance à l’échelle de la France et de l’Europe.