Finance : quels investissements choisir quand on est jeune ?

Quand on est jeune actif, on commence à recevoir nos premiers salaires et l’on peut enfin mettre de l’argent de côté. Souvent on achète enfin ce que l’on ne pouvait pas se permettre auparavant, mais rapidement on peut se poser la question de la gestion de son épargne. On ne pense pas à ces questions généralement lorsque l’on est jeune, pourtant bien choisir ses solutions d’investissements est un moyen de s’assurer un avenir plus confortable. 

Investir dès le plus jeune âge

Il n’y a pas vraiment d’âge pour investir, au contraire, plus l’on s’y prend tôt, plus les placements peuvent devenir intéressants. Ce n’est malheureusement pas souvent une notion avec laquelle on est à l’aise lorsque l’on est jeune. Souvent, ce sont les parents qui gèrent les finances jusqu’à l’âge adulte et lorsque l’on peut décider par soi-même, on ne sait pas forcément où placer son argent. C’est une difficulté en France, on manque de connaissances en matière de finance et d’épargne. Mis à part le livret A qui est régulièrement cité, on ne connait pas forcément toutes les possibilités qui existent pour épargner ou investir. On imagine parfois qu’il existe soit la banque, soit la bourse, où comprendre les mécanismes peut paraitre encore plus difficile. 

A lire également : Payer sa carte grise en plusieurs fois : les avantages et les inconvénients

Même si l’on ne dispose que de petites sommes mensuellement par exemple, la force de la jeunesse est le temps. Le temps est la ressource qui est la plus abondante alors même les petits placements peuvent se transformer en investissements conséquents au fil des années. C’est une question de stratégie sur le long terme, et il y existe plusieurs possibilités.

Les solutions d’épargnes possibles

La première solution, qui est aussi la plus connue, c’est l’épargne, notamment avec le livret A. C’est un livret bancaire, dont le taux d’intérêt est fixé par l’état, il est actuellement à 1 % et le montant est plafonné à 22 950 €. C’est la solution la plus simple lorsque l’on n’a pas encore de plan d’investissement précis. C’est un moyen de déposer son argent en dehors de son compte et que cela rapporte quelques intérêts. 

A lire également : 5 astuces pour investir efficacement entre 30 000 et 50 000 euros

On peut aussi se diriger vers les assurances vies, c’est une solution de long terme intéressante qui permet de se constituer une épargne petit à petit qui peut aussi rapporter des intérêts. Ce n’est pas seulement réservé aux personnes âgées comme on pourrait le croire. C’est simplement une solution de long terme puisqu’il faut attendre au moins 8 ans pour que cela devienne intéressant fiscalement. C’est un placement sans risque, mais l’on peut aussi opter pour des options de fonds en actions ou obligations pour essayer de gagner davantage. 

S’orienter vers la bourse

Si l’on préfère se lancer dans la bourse dès que l’on est jeune, le PEA peut être une solution intéressante. C’est un placement à fort potentiel qui permet de se créer un portefeuille de titres ou d’actions en bourse sur la durée. Le PEA est plafonné à 150 000 €, mais peut-être un bon départ pour s’initier aux arcanes de la bourse et de l’investissement dans les entreprises. C’est là aussi une option à moyen ou long terme si l’on souhaite que cela soit intéressant. 

Pourquoi investir tôt peut rapporter gros à long terme

Investir tôt est souvent un choix judicieux pour maximiser les gains à long terme. Cela s’explique notamment par le pouvoir de l’intérêt composé, qui permet aux intérêts générés d’être ajoutés au capital initial et ainsi d’augmenter la somme totale investie sur une période donnée.

Prenons l’exemple suivant : si vous investissez 1000 € à un taux annuel de 5 % pendant 10 ans, votre capital aura augmenté jusqu’à environ 1639 €. Si vous laissez ce capital croître avec des intérêts composés au même taux pendant encore 10 ans, votre nouveau total atteindra près de 2707 €. Cette croissance exponentielle peut avoir des conséquences spectaculaires sur vos investissements à long terme.

Il faut bien se rappeler que tous les investissements comportent des risques et qu’il n’y a pas de garanties quant aux rendements futurs. Il faut donc être prêt à accepter ces éventuels risques avant d’investir son argent dans quoi que ce soit.

D’autre part, plus tôt on commence à investir, plus on a de temps pour apprendre et comprendre comment fonctionnent les différents types d’investissement. En acquérant cette expertise dès le départ, on peut éviter certaines erreurs coûteuses tout en prenant des décisions financières éclairées tout au long du parcours.

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte lorsqu’on choisit où placer notre argent quand nous sommes jeunes.

Les risques à éviter lorsqu’on est jeune investisseur

Investir tôt peut être une excellente idée, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faut foncer tête baissée. Il y a plusieurs erreurs courantes que les jeunes investisseurs doivent éviter s’ils veulent maximiser leurs gains sur le long terme.

La première erreur consiste à surcharger son portefeuille. Bien sûr, vous devez avoir des placements diversifiés afin de minimiser les risques, mais trop en ajouter peut rendre difficile le suivi et l’analyse de ses investissements. Les experts recommandent généralement un maximum de 10 à 15 actions différentes pour un portefeuille bien équilibré.

Une autre erreur fréquente consiste à essayer d »acheter bas‘, c’est-à-dire acheter des actions peu coûteuses dans l’espoir qu’elles augmenteront rapidement en valeur. Cette stratégie comporte souvent plus de risques que d’avantages car ces entreprises peuvent se révéler instables ou moins prometteuses que prévues.

En troisième lieu, il faut éviter la tentation du trading excessif. Ce comportement se caractérise par des achats et ventes fréquents qui ont pour conséquence une augmentation significative des frais associés aux transactions ainsi qu’un manque de patience permettant aux actifs au sein du portefeuille de croître naturellement.

Les jeunes investisseurs peuvent également subir une pression pour investir dans des entreprises ou secteurs populaires. Cette pression peut être exercée directement par les pairs ou indirectement via les médias sociaux et autres sources de divertissement en ligne. Il est primordial de se concentrer sur l’analyse de marché plutôt que sur les tendances éphémères.

Pour un jeune investisseur, choisir où placer son argent peut être une décision délicate qui demande du temps et une analyse minutieuse. En évitant ces erreurs courantes, vous pouvez maximiser vos gains potentiels tout en minimisant les risques associés aux placements financiers.