Finance : quels investissements choisir quand on est jeune ?

Quand on est jeune actif, on commence à recevoir nos premiers salaires et l’on peut enfin mettre de l’argent de côté. Souvent on achète enfin ce que l’on ne pouvait pas se permettre auparavant, mais rapidement on peut se poser la question de la gestion de son épargne. On ne pense pas à ces questions généralement lorsque l’on est jeune, pourtant bien choisir ses solutions d’investissements est un moyen de s’assurer un avenir plus confortable. 

Investir dès le plus jeune âge

Il n’y a pas vraiment d’âge pour investir, au contraire, plus l’on s’y prend tôt, plus les placements peuvent devenir intéressants. Ce n’est malheureusement pas souvent une notion avec laquelle on est à l’aise lorsque l’on est jeune. Souvent, ce sont les parents qui gèrent les finances jusqu’à l’âge adulte et lorsque l’on peut décider par soi-même, on ne sait pas forcément où placer son argent. C’est une difficulté en France, on manque de connaissances en matière de finance et d’épargne. Mis à part le livret A qui est régulièrement cité, on ne connait pas forcément toutes les possibilités qui existent pour épargner ou investir. On imagine parfois qu’il existe soit la banque, soit la bourse, où comprendre les mécanismes peut paraitre encore plus difficile. 

A lire aussi : Quel est le rôle de la BRVM ?

Même si l’on ne dispose que de petites sommes mensuellement par exemple, la force de la jeunesse est le temps. Le temps est la ressource qui est la plus abondante alors même les petits placements peuvent se transformer en investissements conséquents au fil des années. C’est une question de stratégie sur le long terme, et il y existe plusieurs possibilités.

Les solutions d’épargnes possibles

La première solution, qui est aussi la plus connue, c’est l’épargne, notamment avec le livret A. C’est un livret bancaire, dont le taux d’intérêt est fixé par l’état, il est actuellement à 1 % et le montant est plafonné à 22 950 €. C’est la solution la plus simple lorsque l’on n’a pas encore de plan d’investissement précis. C’est un moyen de déposer son argent en dehors de son compte et que cela rapporte quelques intérêts. 

Lire également : Comment survivre à la crise économique ?

On peut aussi se diriger vers les assurances vies, c’est une solution de long terme intéressante qui permet de se constituer une épargne petit à petit qui peut aussi rapporter des intérêts. Ce n’est pas seulement réservé aux personnes âgées comme on pourrait le croire. C’est simplement une solution de long terme puisqu’il faut attendre au moins 8 ans pour que cela devienne intéressant fiscalement. C’est un placement sans risque, mais l’on peut aussi opter pour des options de fonds en actions ou obligations pour essayer de gagner davantage. 

S’orienter vers la bourse

Si l’on préfère se lancer dans la bourse dès que l’on est jeune, le PEA peut être une solution intéressante. C’est un placement à fort potentiel qui permet de se créer un portefeuille de titres ou d’actions en bourse sur la durée. Le PEA est plafonné à 150 000 €, mais peut-être un bon départ pour s’initier aux arcanes de la bourse et de l’investissement dans les entreprises. C’est là aussi une option à moyen ou long terme si l’on souhaite que cela soit intéressant.