Pourquoi l’assurance emprunteur est-elle importante pour un prêt ?

Recourir à un prêt est une des meilleures solutions pour financer un projet. Mais il y a plusieurs conditions à respecter et plusieurs dossiers à préparer. Parmi eux, l’assurance emprunteur qui est obligatoire. Seulement, elle peut se décliner sous plusieurs formes. Découvrez dans cet article l’intérêt d’une assurance emprunteur pour les deux parties, dont l’établissement financier et l’emprunteur.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur, appelé aussi assurance de prêt, est une couverture qui va garantir que le prêt sera toujours payé quelle que soit la difficulté de l’emprunteur. Elle est alors avantageuse, autant pour ce dernier que pour l’organisme prêteur.

Lire également : De l'interet de choisir le bon contrat Assurance Habitation

Lorsque vous demandez un prêt, vous avez le choix entre deux types d’assurance de prêt dont l’assurance groupe et l’assurance individuelle April. L’assurance groupe est une assurance par défaut proposée par l’établissement financier qui va débloquer les fonds. Il s’agit d’une offre collective à tarif unique. Les formules sont identiques pour tous les profils d’emprunteur qui contractent un crédit.

Pour ce qui est de l’assurance individuelle, appelée aussi délégation d’assurance, elle est à souscrire hors de l’établissement prêteur. C’est une option adaptée à ceux qui souhaitent avoir une formule particulière selon sa situation. Mais elle peut également être compétitive. Seulement, elle doit comporter les garanties obligatoires dans l’assurance groupe pour être acceptée par le prêteur.

A lire en complément : Comment faire si on a perdu ses lunettes ?

Condition du prêteur

La loi ne fait pas de l’assurance emprunteur une obligation. Par contre, l’établissement financier est libre de définir leur condition à ce propos. En ce moment, la souscription à ce type d’assurance est exigée par les organismes financiers.

En fait, pour eux, c’est une garantie que la compagnie d’assurance va prendre le relais sur le remboursement au cas où l’emprunteur n’est plus en mesure de le faire. Effectivement, ils vont faire une étude de solvabilité de l’emprunteur, mais il est toujours important de prévoir les éventuels soucis de paiement pour de nombreuses raisons.

Les imprévus sur lesquels cette couverture s’applique sont, par contre, listés clairement dans le contrat.

L’intérêt pour chaque emprunteur

Pour les emprunteurs, outre son caractère obligatoire, la souscription à une assurance de prêt est avantageuse sur plusieurs niveaux. Il va les protéger, lui et ses proches, des risques financiers. Cela concerne généralement 3 points :

  • Le décès : la garantie décès est une couverture requise dans une assurance de prêt. Le capital restant dû sera à la charge de l’assureur en cas de décès de l’emprunteur. Ce qui permet aussi de protéger sa famille.
  • La garantie invalidité : l’invalidité ou incapacité de travail s’applique lorsque l’emprunteur ne peut plus exercer son métier, que ce soit temporaire ou définitif. La prise en charge dépend du contrat. Cela peut être une grande partie du restant dû ou la totalité des mensualités.
  • La garantie PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) : si l’emprunteur se trouve dans une situation où il doit dépendre d’une tierce personne au quotidien, cette garantie entre en scène. C’est parce qu’il ne pourra plus exercer toute activité pouvant générer du profit.

En tout, l’assurance de prêt protège l’emprunteur et ses proches en cas de perte d’emploi, d’invalidité ou encore de décès. Ce qui évite qu’ils plongent encore plus dans les dettes. Plusieurs éléments entrent alors en jeu lors du choix de l’assurance emprunteur (l’état de santé, la capacité d’emprunt, les risques professionnels, etc.).