Installer des panneaux solaires : ce qu’il faut savoir

On présente l’installation des panneaux solaires comme une solution avec des avantages écologiques et financiers. C’est tout naturellement qu’on est tenté, mais quand on ne vit pas dans le sud de la France ou dans une région ensoleillée, on a mille et une questions. Avant d’investir dans l’installation de panneaux solaires, il faut bien se renseigner. Voici donc ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Panneaux solaires, les différents types

On ne le dit pas toujours, mais « panneaux solaires » est une appellation généralisée et elle peut désigner :

A voir aussi : Est-il trop tard pour investir dans le Bitcoin ?

  • Des panneaux photovoltaïques : ces panneaux photovoltaïques permettent d’avoir de l’électricité grâce aux rayons du soleil. Cette électricité pourra être utilisée pour l’alimentation de tous les appareils électriques,
  • Des panneaux thermiques qu’on appelle aussi chauffe-eaux solaires : ce sont des panneaux captant la chaleur solaire pour chauffer l’eau chaude sanitaire,
  • Des panneaux hybrides : ce sont des panneaux combinant des panneaux photovoltaïques et des panneaux thermiques. Ils peuvent alors assurer la production d’eau chaude sanitaire et de l’électricité.

Combien de panneaux solaires prendre ?

Pour ce projet d’installation de panneaux solaires, il faut se pencher sur plusieurs éléments et faire quelques vérifications. Pour déterminer le nombre de panneaux nécessaires, vous devez cadrer votre objectif. Est-ce pour une autonomie de consommation ? Ou est-ce pour la revente du surplus ? Vous pouvez en douter bien que dans le second cas, vous allez être obligé d’en prendre un certain nombre.

Avant tout, on commence par définir les besoins en électricité de votre ménage en fonction de la surface habitable et du nombre d’occupants. Sachez que la revente du surplus ne peut être envisagée que si votre toiture permet la réception de ce bon nombre de panneaux. Pour ne pas vous tromper dans les calculs, il serait judicieux de faire appel à des professionnels. Le nombre de panneaux à prendre peut aussi varier en fonction de la puissance nominale du panneau que vous avez choisi.

A découvrir également : 2023 : l'année pour investir en bourse et diversifier ses placements

La meilleure orientation et la meilleure inclinaison pour vos panneaux

Le fait que vous résidez dans le nord de la France ou dans une région qui ne reçoit pas beaucoup de soleil ne doit pas vous faire renoncer à l’installation de panneaux photovoltaïques. Si les panneaux sont placés dans une meilleure orientation, notamment sur un toit orienté vers le sud, vous pourrez obtenir une bonne production en électricité. Les professionnels vous déconseilleront une orientation Nord-Est, Nord-Ouest et Nord. Les autres orientations peuvent être envisagées.

Une bonne production électrique dépend également de l’inclinaison des panneaux. L’idéal serait une inclinaison entre 30° à 35° par rapport à l’horizontale. Avant cette installation en toiture, le professionnel peut vous demander une inspection sur place pour s’assurer que la toiture n’est pas couverte par un grand obstacle produisant de l’ombre.

Pas que les panneaux solaires à acheter …

Lorsque vous vous renseignez sur le prix de ces panneaux solaires, ne vous focalisez pas uniquement sur le chiffre affiché. Dans la plupart des cas, les panneaux sont livrés avec des accessoires comme les clous et les fils électriques. Cependant, même si on vous offre gratuitement les fils, ils ne sont pas toujours suffisants. Vous devez alors faire l’acquisition de certains accessoires. Si vous faites appel à des professionnels pour cette installation, ils pourront vous donner une liste précise des accessoires nécessaires à une bonne installation.

Combien vous reviendra cette installation ?

Lorsque vous vous êtes renseigné, vous avez sûrement remarqué que le prix des panneaux diffère selon sa puissance, sa taille et surtout sa technologie. En tout cas, pour un panneau photovoltaïque, vous devez prévoir entre 200 et 300 euros le mètre carré. Ce prix indiqué ne comprend pas l’installation et certains accessoires.

En effet, pour cette dernière, vous devez préparer un autre budget allant de 3 000 à 20 000 euros. Le coût de l’installation varie en fonction du nombre de panneaux à installer et de la difficulté d’installation. Le tout représente un petit pactole, mais rassurez-vous : pour ce projet, il existe des aides qui peuvent faire baisser le coût de l’installation. À la suite de l’installation, vous pourrez aussi recevoir une prime à l’autoconsommation, ce qui vous permettra de rentabiliser rapidement l’installation.