Comment comparer les différentes offres de crédits ?

De plus en plus de banques et d’organismes de crédit voient le jour. Aussi, ils vous proposent des services tout autant particuliers les uns que les autres.

Cependant, pour vos diverses demandes de crédits, vous devez vous rapprocher de diverses institutions financières pour vous renseigner convenablement.

A lire en complément : Comment contester un dossier de surendettement ?

Ensuite, il vous revient de procéder à une comparaison des différentes offres de crédits obtenues afin de choisir la meilleure. À travers cet article, nous vous dirons comment procéder à ladite comparaison.

Comment procéder à la comparaison des différentes offres de crédit ?

Sachez que la comparaison des différentes offres de crédit se fait par l’utilisation d’un taux approprié. Il s’agit du TAEG.

A lire en complément : Quelle est la meilleure organisation pour le rachat de crédit ?

Par définition, le TAEG est l’abréviation de Taux Annuel Effectif Global. Retenez que c’est la référence qui a été définie légalement en 2010.

Et ce, sur la base de la loi Lagarde. Celle-ci oblige les organismes de crédit et les banques à faire figurer ce taux unique sur leurs offres de crédit.

Ce qu’il convient de retenir, c’est qu’à la différence des prêts immobiliers, l’application de l’assurance est facultative pour le crédit à la consommation. Par la suite, il faut comparer chacun des TAEG et choisir le moins élevé.

Cependant, vous devez aussi tenir compte de la durée de remboursement pour le crédit immobilier. En réalité, une longue durée permet mécaniquement de réduire les mensualités de crédit et d’augmenter les cash-flows.

Un autre aspect, c’est de tenir compte du différé de remboursement. En effet, ce dernier vous permet de ne pas payer la partie « capital » pendant un certain nombre d’années. Ainsi, vous payerez juste les assurances et les intérêts de crédit.

La détermination du TAEG

Par définition, le TAEG est le taux annuel équivalent qui permet d’égaliser la somme réelle prêtée et la valeur actuelle des mensualités. Nous obtenons la formule suivante :

Le (t) ici, correspond au taux mensuel effectif du prêt. Et pour obtenir le TAEG (A) puisque c’est un taux annuel, il faut déterminer le taux équivalent en utilisant la formule :

®     avec 12 = nombre de mois dans l’année

Comment déterminer la somme réelle prêtée ?

Notez que cette somme est obtenue après déduction des frais de cautionnement établis par l’agence de crédit.

Par exemple, vous obtenez un prêt de 200 000 euros et les frais de cautionnement s’établissent à 2 000 euros.

Pour obtenir le montant qui vous sera remis, il faut faire 200 000 euros – 2 000 euros. Ce qui donne 198 000 euros (somme réelle prêtée).

Comment déterminer le montant des mensualités ?

Le remboursement d’un prêt peut se faire par versement constant de mensualités, de semestrialités ou d’annualités. Cependant, notre analyse sera basée sur des mensualités constantes qui s’obtiennent par la formule :

Avec n = nombre de mois correspondant à la durée du remboursement.

t = taux mensuel (taux proportionnel)

Si le prêt est à rembourser sur 15 ans, n = 15 x12 (car il y a 12 mois dans une année)= 180 mois. Et si taux d’emprunt annuel est 1,5%, alors son taux proportionnel mensuel (t) = 1,5%/12 = 0,125%.

Par ailleurs, la mensualité réelle à considérer est obtenue en y ajoutant les frais d’assurance mensuels (1/12 du capital emprunté x taux d’assurance).