Comment comparer les différentes offres de crédits ?

De plus en plus de banques et d’organismes de crédit voient le jour. Aussi, ils vous proposent des services tout autant particuliers les uns que les autres.

Cependant, pour vos diverses demandes de crédits, vous devez vous rapprocher de diverses institutions financières pour vous renseigner convenablement.

A lire en complément : Pret perso : obtenir un financement facilement avec Mon Gustave

Ensuite, il vous revient de procéder à une comparaison des différentes offres de crédits obtenues afin de choisir la meilleure. À travers cet article, nous vous dirons comment procéder à ladite comparaison.

Comment procéder à la comparaison des différentes offres de crédit ?

Sachez que la comparaison des différentes offres de crédit se fait par l’utilisation d’un taux approprié. Il s’agit du TAEG.

A découvrir également : Les différentes étapes pour rédiger un document de rachat de crédit immobilier complet

Par définition, le TAEG est l’abréviation de Taux Annuel Effectif Global. Retenez que c’est la référence qui a été définie légalement en 2010.

Et ce, sur la base de la loi Lagarde. Celle-ci oblige les organismes de crédit et les banques à faire figurer ce taux unique sur leurs offres de crédit.

Ce qu’il convient de retenir, c’est qu’à la différence des prêts immobiliers, l’application de l’assurance est facultative pour le crédit à la consommation. Par la suite, il faut comparer chacun des TAEG et choisir le moins élevé.

Cependant, vous devez aussi tenir compte de la durée de remboursement pour le crédit immobilier. En réalité, une longue durée permet mécaniquement de réduire les mensualités de crédit et d’augmenter les cash-flows.

Un autre aspect, c’est de tenir compte du différé de remboursement. En effet, ce dernier vous permet de ne pas payer la partie « capital » pendant un certain nombre d’années. Ainsi, vous payerez juste les assurances et les intérêts de crédit.

La détermination du TAEG

Par définition, le TAEG est le taux annuel équivalent qui permet d’égaliser la somme réelle prêtée et la valeur actuelle des mensualités. Nous obtenons la formule suivante :

Le (t) ici, correspond au taux mensuel effectif du prêt. Et pour obtenir le TAEG (A) puisque c’est un taux annuel, il faut déterminer le taux équivalent en utilisant la formule :

®     avec 12 = nombre de mois dans l’année

Comment déterminer la somme réelle prêtée ?

Notez que cette somme est obtenue après déduction des frais de cautionnement établis par l’agence de crédit.

Par exemple, vous obtenez un prêt de 200 000 euros et les frais de cautionnement s’établissent à 2 000 euros.

Pour obtenir le montant qui vous sera remis, il faut faire 200 000 euros – 2 000 euros. Ce qui donne 198 000 euros (somme réelle prêtée).

Comment déterminer le montant des mensualités ?

Le remboursement d’un prêt peut se faire par versement constant de mensualités, de semestrialités ou d’annualités. Cependant, notre analyse sera basée sur des mensualités constantes qui s’obtiennent par la formule :

Avec n = nombre de mois correspondant à la durée du remboursement.

t = taux mensuel (taux proportionnel)

Si le prêt est à rembourser sur 15 ans, n = 15 x12 (car il y a 12 mois dans une année)= 180 mois. Et si taux d’emprunt annuel est 1,5%, alors son taux proportionnel mensuel (t) = 1,5%/12 = 0,125%.

Par ailleurs, la mensualité réelle à considérer est obtenue en y ajoutant les frais d’assurance mensuels (1/12 du capital emprunté x taux d’assurance).

Les critères à prendre en compte pour comparer les offres de crédit

Maintenant que vous connaissez la méthode de calcul du TAEG, nous allons voir les critères à prendre en compte pour comparer les différentes offres de crédit. Effectivement, il ne suffit pas d’avoir un TAEG faible pour choisir la meilleure offre.

Le premier critère est le montant total emprunté. Ce montant doit correspondre à vos besoins réels et être adapté à votre capacité de remboursement. Vous devez éviter les problèmes financiers futurs.

Le deuxième critère est la durée du prêt. Plus cette durée sera longue, plus le coût total du crédit sera élevé en raison des intérêts qui s’accumulent au fil des mois. Une durée trop courte peut entraîner un remboursement mensuel trop élevé et donc mettre votre budget en danger.

Il y a l’assurance emprunteur, qui n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. Cette assurance permet de couvrir le risque d’incapacité ou d’invalidité temporaire ou permanente ainsi que celui du décès de l’emprunteur avant la fin du remboursement du crédit.

L’un des éléments clés lorsqu’on compare les offres de crédits est aussi le Taux Effectif Global (TEG). Le TEG inclut tous les frais liés au prêt comme les frais administratifs ou encore ceux liés aux garanties exigées par l’organisme prêteur. Vous pouvez obtenir une idée précise sur le coût total de votre prêt.

Il y a aussi le frais de dossier, une somme qui est généralement demandée par les organismes financiers pour couvrir les frais administratifs liés à l’instruction du dossier. Il peut s’agir d’un montant fixe ou bien d’un pourcentage sur le capital emprunté.

Vous devez comparer les différentes offres en fonction des avantages qu’elles proposent. Certains crédits peuvent vous offrir des taux promotionnels pendant quelques mois ou encore des services annexes tels que la possibilité de reporter un paiement mensuel sans pénalités.

Lorsque vous voulez souscrire un crédit, prenez le temps de bien comprendre les détails et ne vous contentez pas uniquement du TAEG annoncé. Comparez toutes les conditions et privilégiez une offre adaptée à vos besoins en tenant compte aussi du coût global (TEG) qui sera engendré par votre demande auprès d’une institution financière afin d’éviter toute mauvaise surprise dans le futur.

Comment utiliser un comparateur en ligne pour trouver la meilleure offre de crédit ?

Il existe aujourd’hui de nombreux comparateurs de crédits en ligne qui vous permettent d’avoir une vue d’ensemble des différentes offres disponibles sur le marché. Mais comment utiliser ces outils pour trouver la meilleure offre ?

La première étape consiste à sélectionner plusieurs sites de comparaison. Vous devez privilégier les sites fiables et reconnus dans leur domaine, avec des informations claires et précises.

Une fois que vous avez choisi vos sites préférés, il suffit alors de remplir un formulaire en ligne pour avoir accès aux différentes offres proposées par les organismes financiers partenaires du site. Vous devez renseigner certaines informations comme le montant souhaité, la durée et votre profil emprunteur.

Les résultats obtenus doivent être analysés attentivement avant toute décision finale. Vous pouvez trier les offres selon différents critères tels que le TAEG ou encore le coût total du crédit (TEG). Prenez aussi en compte les frais annexes comme l’assurance emprunteur ou encore les frais de dossier.

N’oubliez pas que ces comparateurs ne sont qu’un outil supplémentaire pour vous aider à trouver la meilleure offre possible, mais ils ne prennent pas en compte tous vos besoins spécifiques. Par conséquent, vous devez bien comprendre les éléments clés du prêt et analyser soigneusement chaque proposition.

Et n’oubliez pas qu’un crédit engendre des dettes, donc vous devez absolument veiller à ce que le montant emprunté soit adapté à vos besoins réels, mais aussi à votre capacité financière actuelle pour éviter toutes difficultés de remboursement futures.