Un compte titres : qu’est-ce que c’est ?

La bourse est un marché où on vend et achète des actions de sociétés qui en font partie. Afin d’intervenir sur le marché boursier, il est nécessaire de disposer d’un compte titres. Découvrez ce que c’est, son principe et son fonctionnement. Comment bien en profiter ?

Qu’est-ce qu’un compte titres ?

Un compte titres est un compte sur lequel sont conservés et gérés les actifs dans lesquels on investit. Il peut s’agir d’actions, d’obligations, de fonds ou de ETF. Les comptes titres sont proposés aussi bien par les banques que par les organismes spécialisés dans les placements.

A découvrir également : Quelle paire de devises pour commencer à trader ?

Parmi ces organismes, on retrouve les sociétés de bourses et les gestionnaires de patrimoine, mais quel broker choisir ?

Principes du compte titres

Le compte titres s’ouvre auprès d’un établissement bancaire au sein duquel on peut déposer différents types d’actifs financiers. Ce compte est dans la plupart des cas associé à un compte d’espèce sur lequel est déposé de l’argent en attendant les investissements.

A lire en complément : Quelle est la différence entre un ETF à capitalisation et un ETF à distribution ?

Il est également porté sur ce compte les débits et crédits qui sont liés aux transactions de titres financiers. Il existe principalement 3 formes de compte titres.

Le compte titres individuel est celui ne disposant que d’un propriétaire. Il est le seul autorisé à y effectuer des opérations financières. Le compte titres joint est détenu par 2 personnes au plus. Chacune de ces deux titulaires peut effectuer des opérations sans avoir l’autorisation de l’autre.

Au niveau du compte titres indivis, chacun des titulaires a besoin de l’approbation de l’autre afin qu’une opération soit effectuée.

Pour ouvrir un compte titres, il existe certaines conditions qui doivent être remplies au préalable. En France par exemple, il faut être âgé de plus de 18 ans pour souscrire seul. Il faut avoir une autorisation parentale pour souscrire avant la majorité.

Vous devez à tout prix avoir la nationalité française ou être un résident fiscal français. Toute personne morale peut ouvrir un compte titres, quelle que soit sa forme juridique. Cependant, une même personne ne peut pas en avoir.

Fonctionnement du compte titres

Souscrire à un compte titres revient à souscrire automatiquement à un compte espèces. Cependant, lorsque le requérant dispose déjà d’un compte-chèques auprès de l’établissement, il n’est plus nécessaire d’y souscrire. Le compte titres est directement ouvert sur ce compte espèces.

En plus d’enregistrer les mouvements de liquidité liée aux transactions sur les titres, ce compte espèces permet de régler les factures de courtage, les droits de garde, etc. Il s’agit de frais relatifs à la détention d’un compte titres.

Les frais de courtage par exemple sont les commissions par l’établissement lors d’une opération de titres. Les droits de garde sont la rémunération que l’établissement perçoit pour la garde ainsi que les services sur les titres possédés dans le compte. Les frais de gestion sont quant à eux prélevés lorsque l’établissement est chargé de la gestion du portefeuille titres via un mandat de gestion.