Puis-je cotiser pour ma retraite sans travailler ?

Vous devez savoir comment décoller la bonne nouvelle : notre système de retraite comprend des établissements efficaces qui vous permettent de prendre une retraite à la carte. Leur nom ? Retraite anticipée, trimestre de remboursement, emploi cumulé, retraite, retraite progressive, etc. Peu stressés par les fonds de pension, ces leviers restent inconnus et donc sous-utilisés. Il est temps de s’intéresser à lui pour que vous partiez le plus tôt possible et/ou que vous améliorez votre revenu de retraite. Même si vous êtes loin de la date limite, certaines mesures vous aideront.

Il n’est pas étonnant que chaque disposition soit hyperréglementée. Dans un premier temps, la priorité sera de savoir si vous pouvez l’appliquer. Cependant, il n’aura pas à descendre la tête. Posez-vous toujours une question triviale : est-ce pratique ? Pour ce faire, mesurez le retour sur investissement de la transaction, c’est-à-dire les mois ou les années de retraite nécessaires à l’amortissement de ses coûts. Exemple : Est-il nécessaire d’acheter des quartiers ? La décision la plus rationnelle dépendra toujours de ce calcul.

A découvrir également : Quels sont les différents taux de CSG ?

Lire >>> Pensions : Les pensions supplémentaires privées augmentent de 0,6 % en novembre

1 — Départ anticipé : Que se passe-t-il si vous pouviez prendre votre retraite avant l’âge de 62 ans ?

Il est entendu que l’âge légal auquel la retraite peut être payée est de 62 ans. Les sondages de foi, la plupart des Français essaient de s’arrêter plus tôt. Mais savent-ils vraiment qu’il existe des possibilités de sortie anticipée pour ceux qui ont commencé à travailler jeunes ? Ce mécanisme, qui est le résultat de la réforme de Fillon de 2003, révisée au cours de la période de cinq ans de la Hollande, est toujours en cours.

A voir aussi : Quelle aide pour installation poêle à granulés ?

Vous pouvez partir 60 ans ou plus tôt, à condition que votre relevé professionnel comporte au moins cinq trimestres de cotisation avant la fin de votre année civile. congé de seizième anniversaire avant l’âge de 60 ans, à partir de votre vingtième anniversaire pour un départ à 60 ans (quatre quarts suffisent si vous êtes né au dernier trimestre de l’année). Une autre condition est que vous devez disposer d’un nombre minimum de trimestres de cotisation, qui varie en fonction de l’année de naissance. Il est possible de prendre en compte une précision importante, certaines périodes « assimilées » (chômage, maladie…).

Avertissement aux gens vacillant ! Avez-vous accumulé de petits emplois et des emplois d’été à vos débuts ? Avez-vous vérifié si vous pouviez bénéficier de cet appareil ? Toute personne éligible à une sortie anticipée doit s’emparer du pôle pour des options de vie et pour des raisons financières. En particulier, vous pourrez accumuler les salaires et la retraite jusqu’à une certaine limite jusqu’à ce que vous atteigniez l’âge légal de la retraite. Attention, la possibilité de sortie anticipée n’est pas étudiée par les fonds de pension dans documente les informations qu’ils vous envoient à l’âge de 55 ans, puis 60 ans. Le calcul final de votre pension vous sera envoyé à l’âge de… 62 ans. Pour utiliser l’équipement, vous devrez demander un service de paiement spécifique

2 — Trimestre de rachat, équipement à examiner au cas par cas.

Pourquoi racheter des quartiers de retraite ? Pour faire avancer votre retraite à 62 ans (ou plus tard, selon la situation) si vous manquez le trimestre pour une retraite complète. Toute personne peut bénéficier de ce régime entre 20 et 67 ans si la pension n’est pas liquidée. Vous pouvez racheter des logements pour vos années incomplètes, celles pour lesquelles vous avez gagné moins de quatre trimestres.

Pour ce faire, au moins le « report » doit être justifié, c’est-à-dire un trimestre vérifié de l’année ou reçu un salaire, bien qu’il n’ait pas permis de gagner le trimestre. Le rachat s’applique également à votre si vous n’avez pas travaillé pendant cette période. Il s’applique également aux années passées à l’étranger.

Prix trimestriel ? Plus vous êtes jeune, plus il est bon marché. Les coûts sont également déterminés en fonction du revenu de l’entreprise et de l’option choisie (selon que votre rachat concerne uniquement le taux ou le taux d’assurance et la durée). Après 50 ans, vous devez actuellement payer entre 2 672 euros et 6 684 euros, un montant déductible du revenu imposable (à l’exclusion de l’année blanche). Alors, qui vaut mieux racheter ? Cela doit être perçu au cas par cas. Si les problèmes financiers sont importants, faites confiance à un simulateur de plan général ou à une étude d’entreprise spécialisée. Avant tout, soyez clair : « Lorsque vous rachetez des quartiers arrière, vous commencez à perdre de l’argent », insiste Dominique Prévert, associé du cabinet de conseil Optimatraite. les dépenses doivent être comparées au futur gain de pension. »

Inutile d’opter pour un rachat si vous prévoyez de sortir en totalité à 67 ans ou si vous manquez encore vingt trimestres après cette transaction. À l’inverse, cette solution est logique si elle vous permet d’atteindre le plein tarif et que votre carrière a généré beaucoup de points dans les plans supplémentaires. Cela vous évitera de subir des précipitations importantes. Enfin, le retour sur investissement sera d’autant plus certain que le rachat vous permettra de baisser fortement vos impôts actuels.

3 — Terminez votre retraite par des activités professionnelles sans restrictions

Nous dissipons la confusion dès le départ : l’exercice de vos droits à la retraite ne signifie pas nécessairement cesser le travail. Saviez-vous qu’il est possible, dans un grand nombre de cas, d’obtenir votre retraite et de retourner au travail sans aucune restriction ? En supposant qu’il ait au moins 62 ans et qu’il ait disposé de sa pension complète (pensions) dans tous les régimes (ou a atteint l’âge de 67 ans).

Sinon, certains plafonds vous seront imposés. Est-il intéressant de mettre fin à votre retraite, puis de recommencer à travailler ? Financièrement, vous en aurez beaucoup, surtout si votre « carrière » est derrière vous et ne vous rapportera plus beaucoup de bénéfices pour votre future pension (voir infographie, page suivante). Ce n’est pas tout. En liquidant votre pension, vous ne serez plus dans l’incertitude de modifier les règles. Le seul inconvénient : en reprenant l’activité, vous contribuez à nouveau au régime de retraite sans améliorer vos droits.

Lire >>> Délinquant, Perco… Qu’est-ce qui va changer la loi du pacte pour les produits d’épargne-retraite

 ? Pour les artisans et les commerçants, le certificat de résiliation sera tenu d’informer les coopératives de crédit. Pour un employé qui souhaite continuer avec la même entreprise, le contrat de travail sera rompu, le solde de tout compte rémunéré et sera réaccepté après la liquidation de sa retraite. Mais nous pouvons également nous accumuler sous un statut différent, par exemple en indépendant.

4 — Exagérer, retraite progressive, points de rachat… Explorez l’inconnu

Connaissez-vous la retraite progressive ? Il est censé être à la retraite sans que vous soyez là pendant que vous continuez à travailler à temps partiel tout en recevant une partie de votre pension. Exemple : vous travaillez à temps partiel 60 %, votre pension vous est versée à 40 %. Après avoir mis fin définitivement à votre emploi, vous recevez une pension et des droits auprès de vos anciens pères à temps partiel. Attrayant, mais vous devez avoir au moins 60 ans et avoir vérifié 150 quarts pour accéder à l’appareil. Creusez pour tous ceux qui veulent se débrouiller en douceur.

À l’inverse, il y a des instantanés de travail. En continuant à travailler, bien qu’ils puissent profiter du taux total, ils accumulent 1,25 % pour un autre trimestre. Pendant deux ans, il sera 10 % de plus sur votre retraite de base… mais pas sur vos suppléments, ce qui rend ce programme moins efficace que la retraite cumulative. Toutefois, la prolongation de votre activité professionnelle peut vous permettre d’améliorer le salaire moyen pris en compte lors du calcul de votre pension. De plus, en contribuant plus longtemps, vous continuerez à gagner des points dans les plans supplémentaires.

Les complémentaires, parlons-en. Pour les cadres supérieurs, il pèse près des deux tiers du revenu gagné à la retraite. Dans des conditions, vous pouvez échanger des points jusqu’à 210. Cependant, le bénéfice est assez faible, même si le coût est déductible du revenu imposable. Les professions ont le meilleur intérêt à une contribution excessive à leur fonds de pension, ce qui leur donnera un rendement supérieur à celui d’un contrat d’épargne. Cette option n’est pas ouverte aux autres statuts.

Enfin, à l’approche de la retraite, si vous avez un quart à vérifier, considérez le travailler à temps partiel tout en cotisant des cotisations volontaires à temps plein à certains régimes de retraite.

Show Buttons
Hide Buttons